Choisir son mode de chauffage

au bois

Choisir son mode de chauffage au bois

Utiliser le bois-énergie c’est utiliser une énergie renouvelable, intégrée à l’économie locale.
Le bois représente 40 % des énergies renouvelables produites en France : c’est plus que l’hydraulique, l’éolien, le solaire, le biogaz et les déchets urbains réunis. (Source : Chiffres-clés des EnR 2016).

7,4 millions de résidences sont équipées d’un chauffage au bois (Source : Rapport Comité opérationnel n°10, Grenelle de l’Environnement) et près de 400 000 logements disposent d’un chauffage et d’eau chaude sanitaire au travers des réseaux de chaleur au bois (Source : enquête SNCU 2016).
Le bois-énergie contribue à l’indépendance énergétique de la France en limitant les importations d’énergie fossile pour 9,7 millions de tonnes d’équivalent pétrole (Source : « Les Avis de l’ADEME », décembre 2015) soit environ 7 milliards d’euros. Produit et consommé dans les territoires, le bois énergie contribue à l’économie locale. Sa collecte, son conditionnement, son transport et son exploitation représentent un marché de 3,5 milliards d’euros et plus de 10 000 emplois locaux et non délocalisables (données 2014, Source : ADEME, Chiffres-Clés Climat, Air et Énergie, 2015). De plus, le bois-énergie crée 3 à 4 fois plus d’emplois que les énergies fossiles (Source :« Une énergie durable » – Région Hauts-de-France – 2016).

La filière bois énergie rassemble tous les acteurs, de la racine à la cendre, qui contribuent à produire cette énergie renouvelable largement utilisée dans les maisons, les villes, les campagnes et les entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes.
Trois principaux types de combustibles existent :

  • la bûche,
  • le bois déchiqueté, que ce soit plaquette forestière, de scierie de SSD ou d’élagage,
  • le granulé fabriqué à partir de sciure.

Ils ont chacun des utilisations précises.

Le bois déchiqueté ou plaquette

bois_dechiquete

Combustible issu du déchiquetage (de bois propre) de différentes origines : forêt (éclaircies, élagages, résidus…), connexes de la transformation du bois (dosses, délignures, chutes…), agriculture, industries du bois (Bois fin de vie faiblement adjuvantés ou faiblement souillés) ou entretien des parcs et jardins.

  • Elle a pour vocation à être utilisée dans les chaufferies pour chauffer un immeuble, une piscine, un hôpital, une industrie ou un réseau de chauffage urbain qui va desservir un ensemble de bâtiments différents.
  • Dans certains cas industriels, de l’électricité est aussi produite par cogénération.

Avec la transition énergétique, des objectifs importants ont été fixés par la Région et l’Etat pour le développement du bois énergie.  Aujourd’hui, l’essentiel de la ressource à mobiliser se trouve en forêt.

Bois bûche, ou bois de chauffage

petites buches

Quartiers (ou rondins) de 25, 33, 50 cm ou 1m.

La bûche, ou bois de chauffage, est à destination des particuliers, qui font leur bois ou qui l’achètent à des professionnels pour des usages de chauffage principal ou d’appoint. En termes de consommation d’énergie, c’est la plus ancienne et la plus développée.

Dans les prochaines années,  la consommation de bûches sera la même qu’aujourd’hui mais le nombre d’utilisateurs qui l’utiliseront sera plus important. Le bois de chauffage, c’est actuellement 60% du bois énergie consommé en Auvergne-Rhône-Alpes.

Le granulé de bois

GRANULE

Le granulé s’est développé depuis une dizaine d’années en France.

Le granulé s’est développé depuis une dizaine d’années en France.
Il est produit dans des unités de granulation, par la compression de la sciure en provenance des scieries. Le granulé est normé, très dense et homogène, il concentre beaucoup d’énergie. Il est utilisé principalement chez les particuliers (poêle, insert…) ou dans le tertiaire et les collectivités.

Il se livre en sac ou en vrac.

La plupart des acteurs du granulé se retrouvent aujourd’hui dans l’association nationale PROPELLET qui était rhônalpine à ses débuts. La qualité fait partie des objectifs de l’association depuis longtemps.

Choisir le bois énergie…

 

Un choix environnemental

Le bois présente un bilan neutre sur le niveau global des émissions de gaz à effets de serre. En effet l’absorption de carbone par la biomasse lors de sa croissance est pratiquement équivalente au carbone émis dans l’atmosphère lors de sa combustion.
La filière bois-énergie contribue à l’entretien des forêts, ce qui évite les incendies et permet à la forêt de produire du bois d’œuvre. La filière bois-énergie est un débouché de sous-produits d’entretien des espaces ruraux et des forêts.

cycle-vertueux-bois

Un choix économique

La filière bois-énergie participe au développement économique local
La récolte, la transformation et l’utilisation du bois sont des facteurs de développement d’emplois, notamment dans les zones rurales.

Le bois, une énergie compétitive

Elle représente 9,2 millions de Tep en 2005.
Comme toutes énergies renouvelables, la filière bois-énergie n’est pas soumise aux fluctuations des cours internationaux des monnaies et des carburants. D’autre part, elle ne sera pas soumise aux écotaxes sur l’énergie. Elle assure enfin une indépendance énergétique.

Les secteurs consommateurs de bois énergie

Le secteur domestique représente les ménages qui utilisent le bois, essentiellement sous forme de bûches, pour le chauffage de leur habitat (maisons individuelles en grande majorité).

Le secteur collectif/tertiaire : ce secteur recouvre l’ensemble du chauffage collectif par chaudière bois, avec ou sans réseau de chaleur, pour l’habitat (résidences, HLM) et le tertiaire (bureaux, bâtiments administratifs, hôpitaux, écoles…). Les écorces / sciures, broyats de DIB et plaquettes sont les combustibles les plus valorisés dans les chaudières collectives.

Le secteur industriel est composé principalement des entreprises de la filière bois – transformation du bois, fabrication de papier-carton et panneaux – qui valorisent leurs produits connexes en chaudière (écorces, sciures et liqueurs noires) pour assurer leurs besoins de séchage.

Aides et subventions

De nombreuses aides existent pour financer les projets de chaudières bois :

Découvrez tous les liens utiles dans le domaine du bois énergie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Siège social :
Agrapole - 23, rue Jean Baldassini 69364 Lyon cedex 07
Tel. 04 78 37 09 66 — Facebook

Site de Clermont-Ferrand :
Maison Régionale Forêt-Bois 10 allée des Eaux et Forêts 63370 Lempdes
Tel. 04 73 16 59 79 — Facebook

Accédez à l’espace de téléchargement de la rubrique bois énergie en Auvergne-Rhône-Alpes. Retrouvez de nombreuses publications : dossiers thématiques, brochures, images et vidéos....